En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Elégie, histoire
    Imprimer la page...

Elégie, histoire

ÉLÉGIE, HISTOIRE

 


Construction à l'origine : Dans l’Antiquité, était appelée élégie tout poème alternant hexamètres et pentamètres en distiques : ce sont les vers élégiaques.
Ecoutez-en un exemple en latin :
Cliquer ici pour entendre le texte ci-dessous.

Spēm sĭnĕ | cōrpŏr' ă|māt //, cōr|pūs // pŭtăt | ēssĕ quŏd | ūnd' ēst.
Ādstŭpĕt | īpsĕ sĭ|bī // vūl|tūqu' // īnm|ōtŭs ĕ|ōdẽm
Hǣrĕt, ŭt | ē Părĭ|ō // fōr|mātūm | mārmŏrĕ sīgnũm
.

Ovide, Métamorphoses, livre III, « Narcisse »

Et vous pourrez vous y exercer en revenant au dispositif n° 1

De nos jours, l’élégie est considérée comme une catégorie au sein de la poésie lyrique, en tant que poème de longueur et de forme variables caractérisé par son ton plaintif particulièrement adapté à l’évocation d’un mort ou à l’expression d’une souffrance amoureuse due à un abandon ou à une absence.
Entre les deux, son devenir a parcouru la Renaissance et le Romantisme, et même le XXème siècle.

On peut se plonger dans ces détails d'illustration historique, en circulant dans l'ANNEXE 1.
Dans la partie ELEGIE, DISPOSITIFS, vous sont proposés  plusieurs dispositifs, simples d'accès, pour conduire ce travail autour de l'Elégie et de son dépassement.

Les notions qui suivent, pourront vous être utiles. Si vous les sautez, revenez-y plus tard, par curiosité.


Date de création : 05/03/2013 23:09
Dernière modification : 07/03/2013 00:00
Catégorie : -
Page lue 1871 fois