En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Tentative de regard
    Imprimer la page...

Tentative de regard

Soleils & cendre n°2 (déc 1986)

 

TENTATIVE DE REGARD SUR L'ÉCRITURE (?) MON ÉCRITURE

Yves Béal


Je n'écris pas à partir de rien.

Je n'écris pas à partir d'un texte.

Je n'écris pas à partir de sens "officiels".

Je n'écris pas à partir du manifeste des mots.

Je transforme chaque interstice d'objet (mots, textes, formes, sons…) en non-texte que je peux également nommer formation du malaise.

Je produis ainsi de multiples non-textes et c'est dans cette mise en relation, en imbrication de ces formations simples que je fabrique la frustration nécessaire au passage des non-textes aux pré-textes premiers, puis aux pré-textes de deuxième rang… jusqu'aux pré-textes provisoirement définitifs.

De l'éjaculation (provoquée par le malaise) plus ou moins consciente de mots qui sont plus alors des assemblages de signes, à la première production, je fais un travail d'analyse, de reconnaissance ou plutôt de découverte de ce que j'ai caché dans les signes, il s'agit de sortir de la latence des non-textes pour inventer des significations de dépassement.

Il y a travail du texte, il y a du je. La transformation de l'écrit est ma propre transformation. Je me risque dans la matière signifiante, à l'intérieur du cortex d'angoisse originelle, derrière le masque des ressemblances, répétant sur ma propre scène, la transformation du monde.

J'écris : "Je" n'écrit que je qui écrit que je… agissant sur, par et pour les innombrables ramifications de la vie.

Y. Béal - déc 1986


Date de création : 14/12/2012 23:06
Dernière modification : 14/12/2012 23:27
Catégorie : La revue - Textes en débat
Page lue 3572 fois